• contact@ysabellerose.com

Category ArchiveMotivation

L’art de prendre du recul pour mieux grandir

J’ai une petite énigme pour vous. Voyons si vous êtes perspicace et si vous saurez répondre à cette simple question :

Quel animal saute plus haut
qu’un poteau télégraphique ?

Si vous n’avez encore jamais été confronté à ce genre de question, alors il y a de grandes chances pour que vous ne trouviez pas la bonne réponse (même si vous êtes très très calé en animaux).

Il peut y avoir des exceptions, bien sûr (il y a toujours des exceptions).

Mais la grande majorité de ceux qui vont lire cette question vont soit se planter, soit simplement ne pas trouver.

Je vais vous donner la solution dans quelques minutes, mais auparavant, j’aimerais attirer votre attention sur un concept assez fondamental qu’on se doit de pratiquer et de maîtriser quand on est une entrepreneuse prévoyante...

L’art de prendre du recul

Quel rapport avec la question me direz-vous ?

Il est total.

Parce que la solution à cette énigme est à la fois simple et franchement très compliquée.

Simple parce qu’une fois que vous la connaîtrez, vous allez vous en vouloir de ne pas l’avoir dit.

Et très compliquée parce que pour la trouver, cela va vous demander de prendre un recul énorme sur votre manière de comprendre et d’aborder les choses.

Je vous donne la réponse ou pas ?

Je vous sens fébrile.

Allez, attendons encore un peu...

Prendre du recul, ça veut dire quoi ?

Ca veut dire envisager des solutions différentes et “originales” à un problème.

Ca veut dire comprendre qu’il y a un piège, s’asseoir, et réfléchir calmement à la situation.

C’est sortir de son mode de pensée habituel, et ouvrir son esprit à d’autres chemins.

Bref, comme je vous le disais, ce n’est pas facile du tout.

Car de nos jours, il est de plus en plus difficile de “sortir” de nos croyances et de nos manières d’agir.

On pense avoir la science infuse. On croit qu’on connait tout ce qu’on doit connaître. On croit qu’on a des principes qui tiennent la route. On croit qu’on a des manières d’agir qui sont réfléchies. Et contrôlées.

Mais en réalité c’est un leurre.

  • Car personne n’a vraiment la science infuse
  • Personne ne connait tout sur un sujet
  • Aucun principe n’est vraiment infaillible
  • Et bien peu de gens réfléchissent vraiment à ce qu’ils font

Prendre du recul, c’est donc accepter qu’il existe d’AUTRES solutions à un problème. Même si on ne les connait pas encore.

C’est accepter de changer sa manière de penser, d’abandonner ses vieux principes obsolètes et de réfléchir un moment à d’autres moyens d’arriver à une solution correcte.

Alors...

Après ce petit laïus, pouvez-vous me dire quel animal saute plus haut qu’un poteau télégraphique ?

Ou toujours pas ?

Je sais... Je vous avais prévenu, la réponse à cette question est compliquée...

Pour autant, essayons de réfléchir en “prenant du recul”.

Je vais essayer de vous aider à trouver la solution.

Analyse d’une question

Quand vous avez lu cette question, votre processus mental a fait UNE chose : Il a commencé à passer en revue TOUS les animaux que vous avez déjà vus. En vrai. Ou dans les livres. Ou même à la télé.

Vous avez avancé quelques hypothèses. Le kangourou, probablement. Parce que d’instinct, c’est l’animal qui semble sauter le plus haut.

Et puis vous vous êtes dit qu’un poteau télégraphique c’est quand même haut... Et vous vous êtes certainement demandé alors à combien pouvait bien sauter un kangourou.

Certains d’entre vous ont été chercher sur Google pour avoir cette info. Hé oui, certains l’ont fait (vous peut-être ?).

D’autres ont essayé de trouver un classement des animaux qui sautent, avec un tri par le plus haut saut.

Et d’autres encore on commencé à interpréter la question. Et à y trouver des failles, des manques. Du genre :

  • Mais il mesure combien de haut ton poteau ?
  • Et qui me dit que c’est pas un poteau de Playmobil ton truc ?
  • Et il se met où l’animal pour sauter ?
  • etc...

Mais combien ont essayé de visualiser un poteau télégraphique en train de sauter pour s’apercevoir qu’en toute logique, un poteau, ça ne saute pas ?

Hé bien personne. Ou peut-être une ou deux personnes...

Parce que – c’est un scoop – en effet, un poteau télégraphique, ça ne saute pas !

Donc la bonne réponse à cette question, c’est : “Tous les animaux sautent plus haut qu’un poteau télégraphique, parce qu’un poteau, ça ne saute pas du tout”.

Je vous avais prévenu : Trop facile !

Ce que vous devez retenir de cet article

Il y a toujours deux manières d’aborder un problème : La façon “commune” et la façon “originale”.

Les deux chemins peuvent mener à la bonne solution. Mais ce sera toujours la manière originale qui viendra à bout des problèmes les plus complexes.

Parce que si beaucoup de monde connait la solution à un problème, alors ce n’est pas un problème complexe.

Donc pour être original, vous devez prendre du recul.

Vous vendez peut-être un ou plusieurs produits sur Internet, mais vos revenus ne décollent pas : Peut-être que vous n’avez pas pris assez de recul et que vous vous cantonnez donc à des systèmes “communs”. Que tout le monde utilise.

Vous êtes peut-être coach ou thérapeute, mais vous peinez à trouver des clients. Peut-être qu'il est compliqué de trouver un intérêt à venir vous voir quand on lit votre plaquette, votre site web ou que l'on regarde l'une de vos vidéos de présentation. Peut-être que les gens qui vous voient pensent que vous faites comme les autres, et que vous n'apportez rien de bien nouveau.

Vous avez peut-être un blog, mais peu de visiteurs, peu de commentaires et peu d’abonnés à votre liste. : Peut-être que vous dites la même chose que beaucoup d’autres blogueurs et que vous n’employez pas de méthode “originale” pour sortir de la masse.

Prenez du recul !

Adossez-vous à votre siège, et regardez votre activité avec un œil extérieur. La solution à votre problème existe. Vous devez ouvrir votre esprit pour la voir.

Elle n’est pas facilement trouvable, mais une fois que vous l’aurez trouvée, vous vous en voudrez de ne pas l’avoir trouvée plus tôt tellement elle était “facile”.

Voyons si vous avez compris :

Comment peut-on mettre
six poules dans neuf cases ?

Celle là, je vous laisse la trouver toute seule... 😀

Être entrepreneuse de cœur à 22 ans : oui c’est possible !

A l’automne 2017, j’ai assisté à un spectacle qui m’a totalement bouleversée. Ce spectacle, vous le connaissez sans doute, c’est le spectacle des « Magiciennes d’Ose » bien sûr !

Des rencontres humaines ou virtuelles, des échanges de cœur, des partages. Ce qui m’a le plus marquée, c’est cette jeune fille : Jenna, 22 ans, qui après des études de Science Politiques à Paris a décidé de devenir… coach en développement personnel et spirituel.

Une véritable inspiration puisque aujourd’hui, j’ai moi-même 22 ans, que je suis en passe de finir un MBA en école de commerce et que j’ai enfin trouvé (hier plus exactement) quel projet de coeur j’avais envie de développer aujourd’hui.

Et pour en arriver là, il m’a fallu plusieurs étapes que je te partage aujourd’hui et qui pourra toi aussi t’aider dans la construction de tes projets.

Assume tes choix même dans la peur !

Lorsque j’ai fait mes premiers pas en DUT, une question nous a été posée : « Qui a envie de créer son entreprise plus tard ? » Ce jour-là, j’ai levé la main.

Moi qui était toute renfermée sur moi, timide, qui n’osait pas lever la main en classe, j’allais créer mon entreprise. Je peux te dire que mon mental riait.

Quand je suis rentrée en école de commerce et que l’on nous a posé la même question eh bien j’ai eu la même réponse. J’étais plus confiante en moi mais je n’avais aucune idée de ce que j’avais envie de faire… J’avais peur du regard des autres mais j’avais quand même bel et bien la main levée !

Alors même si tu as peur de dire ou faire quelque chose, lance-toi quand même ! Au pire les gens te critiqueront, te jalouseront, et après ?

Dis-toi que s’ils le font c’est tout simplement parce qu’ils n’osent pas faire ce que tu fais et qu’ils te trouvent très courageuse en réalité.

Ecoute ton intuition

Aujourd’hui, je suis sur la voie pour être une entrepreneuse, cela parce que j’ai suivi au maximum mon intuition, j’ai suivi ce que me dictait mon cœur ! Alors si j’ai un conseil à te donner, c’est bien celui-ci.

Parfois cela peut être difficile, ton entourage peut ne pas comprendre ce que tu es en train de faire ni où cela va te mener, et peu importe. Toi, ce que tu dois faire, c’est croire en toi, croire en tes projets.

Ta petite voix est ta meilleure alliée. Seule toi connais la réponse à ce que tu dois faire pour avancer et être qui tu es.

Entoure-toi de personnes inspirantes

Etre une entrepreneuse, c’est parfois aller sur des chemins qui ne sont pas déjà tracés. Une entrepreneuse n’aime en général pas trop la facilité, elle aime casser les codes, tracer sa propre voie.

C’est pour cela qu’elle peut se retrouver parfois seule et isolée. Cette année, parce que je n’étais pas dans la classe de mes amis, nous nous sommes éloignés. Des personnes super mais avec qui j’avais de moins en moins de choses à partager car j’étais en pleine évolution, en pleine transformation.

A côté de cela, j’ai fait la rencontre de personnes qui m’inspiraient, notamment lors de conférences.

J’ai pu rencontrer Matthieu Ricard, Pierre Rhabi, Lilou Macé, Arnaud Riou ou encore Frédéric Lenoir en chair et en os.

Mon fil d’actualité Facebook est rempli de pages de développement personnel et spirituel, je suis entre autres Lilou Macé, David Laroche, Jenna Blossoms ou encore Marina du blog Les Pépites Spirituailes de Marina.

Je fais actuellement mon stage au sein de Neo-bien-être et ma mission est d’aller à la rencontre de personnes qui mettent en place des initiatives d’éducation positive à l’école et dans les familles.

Autant te dire que je baigne dans un océan de spiritualité, et ça fait du bien ! Alors surtout n’hésites pas à aller travailler dans des espaces de co-working, à partager avec des personnes en masterminds, à rejoindre des réseaux comme l’association ElleOse ou encore l’Académie Zéro Limite de Martin Latulippe.

N’aie pas peur d’être trop jeune

Quand on est jeune, on peut se dire que l’on n’a rien à apporter aux autres. Et bien laisse-moi te dire que c’est FAUX, totalement faux !

Tu as autant de choses à partager qu’une personne plus âgée. Tu as vécu tes expériences, tu as tes doutes, tes envies, tes rêves qui te poussent à t’informer sur tel ou tel sujet.

Pour te raconter mon histoire, j’ai fait des guidances intuitives à des personnes qui avaient plus de 70 ans... alors…

Ose te lancer !

Enfin, ce que je pourrais te dire, c’est d’oser.

Je le sais bien, ce n’est pas toujours simple, parfois englouties que nous sommes dans nos angoisses, nos peurs. Si c’est le cas, no stress, ce n’est peut-être pas le moment. Il y a quelques semaines, je me suis rendue compte que ma vie étudiante allait se terminer et que j’allais rentrer vraiment dans la vie active.

Je sentais que des idées fourmillaient en moi, que j’avais envie d’allier voyage, spiritualité et art, mais rien de bien concret.

Et puis j’ai lâché… Et hier soir, 1er septembre, j’ai trouvé…

J’avais une idée qui trottait dans la tête depuis le matin mais je n’en voyais pas les traits jusqu’au moment où je me suis levé, j’ai pris mon ordinateur, ouvert un Power Point (je me suis dit « Tiens au lieu d’écrire sur une page Word, je vais écrire sur Power Point » comme si j’allais montrer cela ensuite à des sponsors !) et là je me suis laissée envahir par un flot d’idées et j’ai écrit, écrit…

De la pure magie !

Alors peu importe ton âge, peu importe tes peurs, si tu écoutes ce qui te fait vibrer, si tu écoutes ton cœur et qu’il a un projet qu’il a envie d’entreprendre, suis-le !

Des personnes de 12, 15, 16 ans entreprennent déjà ! Alors toi aussi tu peux… et je te souhaite de trouver cette magie en toi, d’oser révéler l’être merveilleux que tu es !

Je t’envoie beaucoup d’amour <3


A propos de l'Auteure : Émeline LOPEZ

Bientôt diplômée de l’école de commerce de La Rochelle avec un parcours spécialisé dans le développement durable, j’ai toujours voulu mettre du sens dans mon travail (ça ça vient sûrement de mon petit côté zébrée !).

Et mon parcours le reflète bien… Après un stage effectué au sein du festival de voyage Le Grand Bivouac l’année dernière, je suis actuellement en stage au sein de l’Agence Neo-bien-être depuis avril. J’ai la chance de pouvoir interviewer et mettre en lumière des pépites, qui prônent une nouvelle éducation, un accompagnement dans l’être plutôt que dans l’avoir.

Dans un même temps, inspirée par l’amour depuis toujours, j’ai créé il y a quelques mois ma page Facebook « Osons l’amour » où j’y ai commencé à proposer des guidances intuitives. Aventurière dans l’âme, j’ai aujourd’hui envie de parcourir le monde afin d’interviewer des experts sur le domaine de la spiritualité et de l’amour afin d’aider un maximum de personnes à s’aimer et à concrétiser leurs rêves les plus fous. Tout cela rythmé par un brin de musique, de magie et de folie !

Comment faire pour sortir d’un échec ?

On me demande souvent comment j'ai fait pour remonter la pente après la cessation de ma dernière activité. Ou comment j'ai fait pour m'en sortir ?

C'est vrai que j'ai pris une sacrée claque qui m'a complètement jeté à terre, tel un tsunami. Mais en fait, "je ne m'en suis pas sorti", je parlerai plutôt de transformation. J'irai même jusqu'à dire, trans-mutation !

Mais la vraie question c'est : à quel moment considères-tu t'en être sorti ?

La grande illusion

Sors t-on réellement de quelque chose ? Le problème c'est que nous voulons sortir d'un échec mais nous nous accrochons à l'idée de retrouver les mêmes repères, la même vie en somme (même si celle-ci au final ne nous correspondais pas) car on se sent  jamais mieux  assis que sur le siège que l'on connaît !

Pourtant si la vie nous a amené à vivre une déconstruction, qu'on le veille ou non, nous devons faire avec. Alors soit on lutte dans tous les sens pour garder l’illusion d'un avant, ou soit on baisse une bonne fois la tête, et on accueille cette nouvelle réalité qui est nous même ou "nous m'aime", selon ce que l'on est prêt à accepter. Et c'est alors que tu relèves la tête.

L'entêtement négatif détruit ta vie

Je connais beaucoup de personnes qui ne veulent pas accepter leur épreuve, quel qu’elle soit. Baisser la tête, et reconnaître que nous ne sommes qu'un infiniment petit dans un infiniment grand. Etre au moins l'espace d'un instant dans une humilité profonde et sincère. Accepter de ne plus être dans le contrôle et la toute puissance de notre vie.

Ce fut pour moi la première marche pour sortir de la douleur physique et commencer à vivre ma trans-mutation ! Le sentiment de honte est parfois tellement lourd à supporter pour certaines personnalités qu'elles préfèrent rester dans l'illusion que rien n'a changé ! Dommage car c'est souvent la porte ouverte aux anxiolytiques.

Nous sommes dans une culture de la honte, bien entretenue par les médias. La honte d'être trop grosse, trop petite, trop masculine, trop pauvre, trop vieille, trop nul ! Ce qui ne facilite pas le rebond et l'humilité !

Mais nul de qui et de quoi ? Je me réfère toujours au  "Dîner de cons" de Francis Weber.

Oui nous sommes toujours le con de quelqu'un. Nous avons tous notre clan de cons ! Et après ?

L'humilité pour grandir

Je t'assure qu'après avoir baissé la tête au moins une fois, lorsque tu as réellement pris conscience de ton insignifiante existence aux yeux du Monde, tu entres peu à peu dans une paix avec toi et les Autres.

Ton épreuve t'as fait muter et donner une autre vision du Monde. Tu as ressenti que ton passage sur Terre n'a d'importance que celle que tu lui donnes.

Personnellement j'ai appris que tout est mutable à souhait et que rien ni personne n'est irremplaçable.

Un ami m'a dit il y a peu que dans la vie, selon un vieux proverbe, pour se réaliser il faut avoir fait un enfant, écrit un livre, et planté un arbre.

En d'autres termes il faut sortir quelque chose de soi pour le redonner au Monde. Il faut transmettre, permettre la vie, faire perdurer. Evidemment, ça me parle et ça résonne, je trouve en effet qu'il n'y a pas d'autres chemin que celui de la "trans-mission".

Je  ne vois pas la vie autrement que cela. Personnellement, j'ai besoin de challenges, de créations, de liberté, d'Amour, de joie. Il faut que ça bouge, que ça change, que ça plante, que ça pousse, que ça bouscule ! Ma vie est un rebond, une adaptation, une plantation de mille et possibles !

Tu peux donc retenir ceci :

Ne te poses plus la question, de si tu vas t'en sortir ou pas. Pose-toi plutôt la question de savoir quel objectif tu mets en place pour retrouver l'équilibre et la joie dans ton cœur.

Et que changes-tu dans ta vie pour y accéder plus facilement ?

Un emploi ? Un nouvelle façon de vivre ? Une nouvelle façon de penser ? Un nouveau projet ? Un voyage initiatique ? Une formation ?

Etre dans l'abondance et la réussite c'est être dans l'émerveillement, l'humilité et la joie de créer et de transmettre.

C'est Être en soi, c'est Être là.

40 idées d’articles pour ton blog en cas de panne d’inspiration

Quand on a un blog dans l'optique de se faire connaître, alors il est primordial de publier un article le plus souvent possible.

Pour cela, il faut avoir des idées. Beaucoup d'idées.

Dans cet article, je vais vous en donner 40.

40 sujets d'articles qui "fonctionnent" pour pratiquement toutes les thématiques, et parmi lesquelles vous pourrez venir piocher si vous êtes en mal d'inspiration pour écrire.

idees

Mais juste avant, je dois préciser une chose importante.

Pourquoi bloguez-vous ?

Si vous bloguez UNIQUEMENT pour le plaisir, sans réel objectif de gains, juste pour vous détendre et vous éclater avec une petite communauté de gens qui vous suivent, alors tout ce que je vais dire ici ne vous concerne pas.

En effet dans ce cas-là, vous pouvez publier quand bon vous semble, et au rythme que vous voulez, un peu comme lorsqu'on décide d'aller se promener en forêt...

Par contre, si vous comptez utiliser vote blog comme une grande source de clients potentiels, et ce quelle que soit la thématique que vous avez choisie, alors là, c'est totalement différent.

Pour avoir une chance de vous en sortir dans ce monde où l'information est reine, et où elle est surtout à profusion, alors vous devez publier le plus souvent possible, afin que les gens vous "entendent".

Mais surtout qu'ils vous entendent PLUS que ceux qui sévissent dans la même thématique que vous.

Et pour ça, il n'y a pas 36 solutions : Vous devez parler PLUS et plus fort que les autres. En tout cas, au début.

Sinon, vous ne serez qu'un "blog de plus" qui va parler de ce même "truc" dont parlent déjà tellement de blogs, et que les gens auront vu et revu des dizaines, des centaines de fois.

Ca ne veut pas dire que vous devez raconter n'importe quoi. Non.

Ca veut dire que vous devez vous arranger pour que les gens vous entendent un peu chaque jour, ou pour le moins le plus souvent possible.

Bref, vous l'aurez compris,  la qualité de vos articles est importante, mais leur nombre l'est également.

Et c'est dans cette optique que je vous propose aujourd'hui de choisir parmi ces 40 idées d'articles, celle qui fera votre article du jour.

Prêt ? C'est parti :

40 idées d'articles pour votre blog

  • 1. Préparer et créer un test pour vos membres
  • 2. Une vidéo (Youtube, Daily-Motion ou autre) avec un commentaire dessus
  • 3. Parler d’une erreur que vous avez faites. Ce que ça fait. Comment vous feriez si c'était à refaire
  • 4. Parler de vos succès : Ce que les autres peuvent en apprendre
  • 5. Présentation ou critique d'un livre, d'un podcast ou d'une vidéo
  • 6. Faire un sondage parmi vos membres
  • 7. Parler des résultats d’un sondage dans votre thématique
  • 8. Poser et répondre à une question (donner la possibilité à vos visiteurs de poser des questions)
  • 9. Classer et passer en revue les emails que vous recevez de vos clients / membres, et transformer une réponse en article
  • 10. Faire un tutoriel en texte, avec captures d'écran
  • 11. Faire un tutoriel en vidéo
  • 12. A la place de commenter l'article d'un autre blog, en faire un article
  • 13. X Trucs et Astuces pour gagner du temps (ou de l'argent) dans votre thématique
  • 14. Retour sur le passé (Evolution des techniques actuelles par rapport à avant).
  • 15. Prédictions sur l’avenir (vos idées sur les techniques du futur dans votre thématique)
  • 16. Reprendre un autre article d’un autre blogueur, et le traiter différemment
  • 17. Reprendre un vieux commentaire que vous aviez fait sur votre blog et le transformer en article
  • 18. Utiliser une histoire, une fable, ou un conte et le lier à votre thème
  • 19. Acheter un livre sur votre sujet et donnez votre avis sur quelques chapitres + table des matières
  • 20. Faire une liste des 10 articles les plus intéressants pour vous avec un résumé et un lien vers chacun d’eux (vous pouvez le faire avec moins de 10 articles)
  • 21. Chercher ce qui manque dans votre sujet
  • 22. Combler le déséquilibre des catégories (écrire dans la catégorie qui a le moins d'articles pour rééquilibrer le nombre)
  • 23. Partir d’un mot pris au hasard, et tenter de le lier à votre thème.
  • 24. Donner ou présenter des ressources liées à votre thématique
  • 25. Parler d’une personne importante de votre domaine et commenter ses interventions (interview, revue de presse, histoire)
  • 26. Inviter une personne influente dans votre domaine à parler de lui sur votre blog (interview)
  • 27. Organiser un concours
  • 28. Prendre une citation en rapport avec votre thème et la commenter
  • 29. Le conseil du jour dans votre thématique
  • 30. Faire une conférence, la filmer, et transformer chaque partie en articles
  • 31. Ecrire des articles pour les débutants (des choses faciles que vous connaissez déjà)
  • 32. Une histoire, une vidéo ou un script drôle en rapport avec votre thème
  • 33. Un animal et son rapport avec votre sujet. Par exemple : 7 choses qu’un éléphant peut vous apprendre sur le coaching
  • 34. Les plus gros problèmes rencontrés par vos lecteurs, et vos conseils à ce propos
  • 35. Parler d’un évènement à venir (organisé par vous ou par quelqu'un d'autre)
  • 36. Présenter un produit en rapport avec votre thème
  • 37. Veillez aux infos dans votre thématique et rapportez les infos intéressantes (utilisez Google Alert pour ça)
  • 38. Reprendre des articles sur le web anglophone.
  • 39. Trouver et chercher des listes de conseils sur d'autres blogs ou site web, et développer une des composantes de cette liste.
  • 40. Faire un résumé d'un livre que vous avez lu.

Voici donc une liste pas forcément exhaustive, mais qui a l'avantage de vous fournir de quoi faire votre choix en cas de manque d'inspiration.

Bien entendu, certaines de ces idées seront irréalisables pour vous. Ce n'est pas grave.

L'important, c'est que vous ayez au moins une bonne vingtaine d'idées qui le soient.

Vous en voyez d'autres ?

Pourquoi dépasser ses limites ?

Quand on ouvre son entreprise, il y a une chose primordiale à toujours entretenir, c’est « dépasser ses limites ». Pourquoi parce que l’être humain est par essence « fainéant » !

Et même si on a l’impression de se donner dans tous les sens, on a quand même tendance à s’installer dans une routine et une zone de confort pernicieuse.

En dépassant tes limites, tu t’ouvres au monde des possibles. 

L'auto-limitation

Il y a des tas de moyens de le vérifier. Tiens par exemple pour ne pas te parler du voisin, je vais te citer mon exemple. Je déteste les papiers, classer, organiser, compter, bref. Et comme par hasard mon cerveau me trouve tout un tas de limitations dès qu’il faut aborder cette thématique :

Je vais avoir tendance à dire, je n’aime pasje n’ai pas le temps, je ne comprends pas. 

Je te parle de limitations qui sont liées à ce que tu aimes ou pas faire. Mais il y a aussi les limitations face à ce qui nous fait peur, ou ce dont on se croit carrément incapable.

Comme par exemple prospecter, vendre ses services, parler en public, aller à la banque, il a tellement de situations qui peuvent être anxiogènes, selon les personnalités de chacune.

Et même si on sait que nous devons toutes avoir une casquette multiple, et bien, il peut y avoir des domaines où nous devons nous dépasser.

Il n’existe évidemment pas de formules magiques toutes faites pour dénouer tes blocages, tes propres blocages.

Par contre, il existe une méthode infaillible. 

La méthode SBS

Qu'est-ce que cette fameuse méthode SBS ?

Ça veut dire STEP BY STEP. Petit pas par petit pas.

Un exemple concret, je viens de finir d’écrire une méthode pour cultiver la « enjoy attitude » ou la joie de vivre, ainsi qu’un petit traité sur la motivation pour les entrepreneuses. Il y a quelques mois de ça, jamais je pensais être capable d’écrire autant en si peu de temps. De plus, je me suis lancée dans l’aventure du blog ! 

J’aime autant te dire que la méthode SBS est absolument nécessaire et primordiale quand tu n’as pas la fibre de l’écrivain. J’aime écrire certes, mais c’est avant tout un effort. Cela m’oblige à avoir une rigueur, une volonté et de l’organisation. En d’autres termes, cela m’oblige à dépasser mes limites !

Mais Ô, miracle quelle immense joie et satisfaction quand tu arrives à les dépasser !

Je ne connais rien de plus apaisant, réjouissant, et joyeux que ce moment ultime, intime et indicible où tu sens que tu as réussi à franchir tes propres limites.

En résumé

Apprendre à dépasser tes limites, te servira toujours dans ta vie d’entrepreneuse mais aura aussi un impact très fort dans ta vie personnelle. 

Cela vient te fortifier dans ta confiance en toi, dans ta puissance féminine. En dépassant tes limites, tu t’ouvres au monde des possibles. 

En faisant cela, tu inscris dans tes cellules des vibrations de réussites de joie qui te feront rayonner.

En rayonnant, tu attires à toi le meilleur, ça vaut le coup d'oser non ?

Entrepreneuse et heureuse de l’être

Quelle est la plus belle chose que j'ai envie d'offrir aujourd'hui ? J'ai beau réfléchir dans tous les sens, je n'arrive pas à trouver plus belle action que d'accompagner une femme à rayonner ! 

Mettre en exergue sa force, sa puissance et sa joie pour OSER être elle-même. 

Voici la définition du mot rayonner : 

1. Émettre des rayons lumineux, répandre de la lumière : "la mer rayonne de mille feux sous le soleil"

2. Se propager sous forme de rayonnements ou de radiations à partir d'une source : "chaleur qui rayonne d'un radiateur"

3. En parlant d'un sentiment (gai), d'une faculté, émaner de quelqu'un, apparaître visiblement dans sa personne : "le bonheur rayonnait de tout son être".

Un cadeau de la vie : trouver son feu intérieur

Réussir à s'aimer, réussir sa boite, réussir son couple, sa vie sociale, sa vie de famille, trouver le sens de sa vie....Un vrai parcours de "G.I. JOE".

Après 3 enfants, 3 entreprises, des coups de foudre, des trahisons, des réussites, des échecs, des rebonds, des remises en question voir un rebootage total, j'ai cheminé non sans souffrance ou découragement mais j'ai réussi à trouver le point ultime de mon équilibre pour vibrer et rayonner.

J'ai mis longtemps à comprendre que ma femme idéale ne doit ressembler à personne. Bien au contraire, elle ne devait surtout pas ressembler à quelqu'un que je connais ou de connue. Car vouloir ressembler à quelqu'un d'autre que soi-même est la plus grande erreur que l'on puisse faire.

On sait qu'il est très intéressant d'avoir un ou plusieurs mentors et suivre leur pas. 

Mais attention de ne pas tomber dans la grande illusion de ressembler à son mentor. Il ne faut pas confondre suivre sa stratégie et essayer de lui ressembler.

Et en plus, à moins d'être en coaching avec elle et qu'elle t'explique personnellement sa stratégie, tu ne peux pas deviner sa stratégie, simplement en regardant ce qu'elle fait sur les réseaux sociaux pas exemple. 

Une stratégie est bien plus complexe et 70 % des actions se font de manière invisible  entre le conscient et l'inconscient.

Tu dois trouver ta propre stratégie avec tes valeurs profondes, mais avant tout avec le sens de ta vie qui devient le seul commandant de ton bateau.  

Car oui, quoi qu'on en dise, c'est le sens de ta vie qui détermine ton cap, ta vitesse, ton attitude.

Encore faut-il le connaître ou le reconnaître. 

Tu m'aurais demandé ça il y 3 ans, j'aurai été bien embêtée et bien peu exhaustive sur le sujet.

Aujourd'hui, je suis capable de t'envoyer un livre  sur le sens de ma vie. 

Et bien que très personnel, je peux te dire que le sens de ma vie c'est, en un mot : Rayonner.

Comment reconnaître le sens de sa vie ?

Parfois, nous avons un sens à notre vie, mais on ne s'en rend pas compte, et puis un jour, on subit une épreuve, on croit que notre vie est finie, mais pourtant, on trouve la ressource vitale pour rebondir, tout simplement, parce que le sens de notre vie est bien plus fort que cette chose que l'on a perdue, que ce soit un bien, une personne, ou un aspect physique.

Comment Mandela aurait pu passer 27 ans de sa vie en prison, s'il n'avait pas eu un sens à sa vie ?

On ne cherche pas à trouver un sens sa à vie. 

Si tu veux donner un sens à ta vie, n'attends pas les soldes ou n'attends pas non plus que je t'en propose quelques-uns payables en trois fois ! On trouve un sens à sa vie dans les choses que l'on fait, dans les choses que l'on ressent, et de la manière dont on vit ses épreuves.

Avoir un sens à sa vie n'est pas forcément être un héros ou devenir une star ou une superwoman.

 Ce n'est pas forcément avoir le job extraordinaire, avoir des enfants, ou être super riche ! Tout ça ne sont que des représentations soit disant idéales construites par notre société conformiste et capitaliste. 

La seule chose qui donne du sens à ma vie : C'est rayonner. Rayonner c'est réchauffer, donner, faire grandir, éclairer, donner de la vie.

Suis ton cœur, crée ton idéal. Si tu ressens de la frustration, de la jalousie ou de la tristesse, c'est que tu n'as pas encore trouvé ton chemin idéal. Ton âme te demande de chercher encore et t'envoie des signaux de "mal-être".  

Quelle est la formule magique pour trouver le sens de  vie ?

Oser, rêver et aimer.

Après plus d'un an d'une douce exploration de "moi-m'aime" et des autres, j'ai continué de rêver, d'oser et d'aimer.

J'ai aujourd'hui ma propre expertise, sur les champs de "passer à l'action", "oser", "rebondir", "communiquer".

Dès la rentrée 2017 "Elle Ose" passe à l'action, parce que les besoins se sont clarifiés et identifiés.

C'est en faisant que l'on devient, c'est en créant que l'on ressent et que l'on trouve un sens à sa vie. 

Elle Ose, c'est l'espace bienveillant de celle qui entreprend,  qui souhaite vivre de sa passion dans l'éthique et le plaisir.

Rien n'est simple, mais tout est possible.