Demain est un nouveau jour…

J’ai décidé de devenir celle que je veux être !

Alors je ne sais pas encore exactement qui je suis ni même où je vais mais je sais déjà comment y aller et avec qui. Je me dirige vers un horizon plus vrai et plus serein. Je serai accompagnée de personnes de confiance ; je les ai choisies ou alors je dirais plutôt que la vie a décidé de les mettre sur mon chemin et moi j’ai alors choisi de leur donner une place (ou non) car j’ai compris que depuis que je lâchais prise, la vie s’occupait du reste. Et je suis sûre que plus je clarifierai mes attentes et demandes, plus j’obtiendrai ce qu’il me faut : la loi de l’attraction !
Il y a encore quelque temps, je me sentais comme une coquille vide : plus envie de rien… au point de ne plus savoir qui je suis ni ce que j’attends de la vie.
Un burn-out éprouvant mais salvateur.
J’ai accepté mes faiblesses, mes fragilités, mes erreurs ; je me suis pardonnée à moi-même et ai pris le temps de la pause. Se poser, se reposer, attendre et observer. Parfois perdre courage mais toujours se relever pour, petit à petit, se régénérer et découvrir que la coquille n’est pas vide mais qu’elle contient bien un être à devenir, tout neuf, fragile encore mais aussi plein de vitalité : à l’image d’un poussin qui deviendra fort et fiable comme un aigle (c’est le logo de Elle Ôse choisi par YsabelleRose). Ouvrir les yeux doucement et se rendre compte que la lumière était tout près ; elle ne demandait qu’à percer à travers les paupières et la fine enveloppe minéralisée de la coquille.

Saisir cette douce lumière comme une invitation à vivre et à reprendre goût aux petites choses toutes simples. Y croire et se rappeler que le plus important dans tout cela c’est de compter pour les autres mais aussi et d’abord pour soi. Sans soi, pas d’autre pour les autres.
Oui compter. Ne plus accorder d’importance à l’avoir ni au faire. Etre simplement. ETRE. Lever ce doute ou cette peur angoissante de n’être rien si l’on ne possède rien ou si l’on ne fait rien. La question des biens matériels, des possessions immobilières, des finances ainsi que celle de l’activité professionnelle peuvent devenir des sujets d’angoisse personnelle et de pression sociale.
J’ai dit Stop à cela et m’efforce aujourd’hui d’être.

Je me recentre sur mes besoins, mes envies, mes goûts, mes passions : je choisis de me déconditionner et de me réveiller pour me révéler !
Demain, je vais donc débuter le programme Déclics proposé par Ysabelle Rose.
Ce sera le 1er février 2018 : le premier jour du reste de ma vie.
Je veux du OUI ! Je veux du ET ! Je veux du AVEC !
Merci la vie de me donner cette opportunité : gratitude !
Je choisis de me déconditionner et de me réveiller pour me révéler !
Un reset ! Des risettes et beaucoup de moments intenses à venir et à partager.
Je vous tiens au courant.

Bien à vous toutes.
Prenez bien soin de vous !
Gabryelle C.