• contact@ysabellerose.com

Vouloir c’est Pouvoir

Vouloir c’est Pouvoir

 "Asian spirit"

Pour cet article, je dois vous conter une anecdote. Voilà, j'étais au bord d'une piscine à Saigon, au Vietnam.
Savourant le soleil, je m'apprêtais à écrire cet article.
Toutes les conditions étaient réunies, j'étais détendue et de bonne humeur. Me manquait-il peut-être un peu d'inspiration?
Qu'allais-je vraiment écrire?
Les idées se bousculaient, un va et vient permanent, mais impossible d'en fixer une vraiment dans mon esprit.
Donc ce dernier vagabondait au gré des bruits incessants des enfants jouant autours de la piscine.
Soudain, alors que j'avais les yeux rivés sur ma feuille blanche, un homme vietnamien passe près de moi et me dis bonjour.
Ensuite, question classique, il me demande, en anglais, d'où je viens.
Je réponds que je suis française.
Et là, à ma grande surprise, il me réponds en français, sûrement les seuls mots qu'il connaissait dans cette langue, "Vouloir c'est pouvoir"!
J'étais ébahie par le choix de cette belle expression. Ces trois mots sonnaient merveilleusement en moi.
Je l'ai remercié d'un large sourire.
Il est parti, je me suis mise à écrire : j'avais mon idée!
"Vouloir c'est pouvoir", voici une phrase simple mais très positive qui mérite un peu de méditation de notre part.
En Asie, ce n'était pas la première fois que j'entendais ces mots, bien sûr plus facilement utilisé en anglais.
Cette expression reflète très bien l'état d'esprit asiatique car en effet, ils sont déterminés, entreprenants et pleins d'espoir.
Quelle ironie ,alors, d'entendre cette expression française, cantonnée si joyeusement par cet homme, alors qu'en France, la plupart de nous, avons perdu la "flamme"!
Cette pensée a fait tout de suite écho à une conversation que j'avais eu la veille avec une amie française.
Je lui parlais de mon projet de création d'entreprise que je souhaite démarrer en France.
Elle était bien sûr contente pour moi mais très vite, elle ne pu s'empêcher de me dire que c'était périlleux de créer son entreprise, qu'il y avait pleins d'obstacles...
Même si cela est la réalité, à mon tour, je ne pu m'empêcher de me dire au fond de moi : "Mais quel pessimisme!!!"
Je n'étais pas pour autant étonnée car cette réaction est malheureusement très française.
 Nous avons peur avant de commencer quoi que ce soit.

Nous pensons avant tout aux obstacles, plutôt que de croire en la force de notre projet. Certains ne prennent pas assez en compte la force de la volonté, notre énergie créatrice.

Cette volonté ne doit pas être bridée par des pensées négatives, des doutes infondés, des scénarios catastrophes qui ne sont réels que dans notre imagination.
 Nous pensons trop, nous voulons toujours tout anticiper et au final, nous devenons notre propre ennemi !
Autorisons nous à être heureux!
Croyons en nous !Croyons en l'impossible !
Selon moi, Le plus difficile n'est pas la création de l'entreprise ou la mise en place de n'importe quel projet.
Ce qui requiert le plus de force et d'efforts est de dire "oui" à son envie, son désir, son attente et de se donner les moyens pour que celui-ci aboutisse.
Car en effet, notre ennemi numéro 1 est la peur.
Ce qui nous effraie c'est le saut dans le vide que l'on doit faire, c'est se confronter à la nouveauté, se risquer l'instabilité.
Il est vrai que ce n'est pas évident d'être un funambule sur son fil!
Mais c'est important d'avoir des challenges pour avancer et trouver son équilibre.
Alors, comme le funambule, prends de la hauteur et marche sur le fil de ta vie.
Pas à pas, avance avec précaution et surtout avec détermination.
Restes maître de toi et apprends à lâcher prise.
Tu apprendras à te surpasser, à vaincre tes peurs, à moins douter.
Et tu seras à coup sûr fier de toi !
De plus, dis toi que tu n'as rien à perdre : "Essayer c'est déjà une réussite pour nous même, c'est être dans une dynamique d'action et le fait de canaliser notre esprit dans un but précis.
Donc, je pense que la clef suprême pour réussir tout ce qu'on veut entreprendre, c'est croire en nous et au pouvoir de l'attraction.
En effet, si nous persistons à avoir des doutes illusoires, nous restons fébriles et risquons d'attirer des situations bancales, les gens auront du mal à nous faire confiance car ils sentiront nos hésitations.
Et à l'inverse, comme disait le philosophe et écrivain Goethe, "Si vous avez confiance en vous même, vous inspirerez confiance aux autres."
Mais comment faire pour avoir confiance en soi ?
Il n'y a bien sûr pas de solution miracle, ce ne serait pas marrant sinon.
Par contre, nous pouvons commencer par renforcer notre mental.
Voici alors mes tuyaux et mes conseils pour vous aider:
1/Commencer par s'aimer avec l'utilisation des affirmations positives, c'est à dire régulièrement se faire des compliments, reconnaître nos qualités, s'encourager.
Ceci fait écho au pouvoir de l'attraction mentionné un peu plus haut dans l'article.
2/La méditation est un bon outil pour lâcher prise, calmer le flux des pensées incessantes et être plus dans le présent.
3/Renforcer son corps (car comme vous le savez le corps et l'esprit sont connectés) par du sport, du yoga, une alimentation saine et aussi par le massage, un soin holistique par excellence, qui permettra de détendre à la fois le corps et l'esprit.
4/Faire un travail sur la source de nos peurs, angoisses (psychothérapie, hypnose...)
5/ Très important : s'entourer de personnes POSITIVES qui nous tirent vers le haut et pas l'inverse!
Donc oui, entreprendre, changer demande des efforts et du travail, et avant tout sur soi même.
Nous devons d'abord préparer le terrain en nous même pour pouvoir changer l'extérieur.
Mais quoi qu'il arrive gardes l'espoir car comme le dit si sagement M.Paul Coelho, grand écrivain, "Si tu veux vraiment quelque-chose, Tout l'univers conspire à faire en sorte que tu parviennes à l'obtenir."
Amicalement et passionnément,
Vickie

Laissez votre message